Producteur bio de plantes aromatiques et médicinales
fiche technique Romarin pyramidal
Plante : Romarin/ Variété : pyramidal
Nom latin : Rosmarinus officinalis
Tarif en minimotte: b
Tarif en racines nue: f
zoomer : mini_romarin.jpg
zoomer : mini_romarin1.jpg
zoomer : mini_romarin2.jpg

Conseils techniques

FAMILLE : Labiées.

DESCRIPTION : Arbrisseau buissonnant,aromatique, toujours vert, qui peut atteindre 1,50 m de hauteur. Port érigé nombreux rameaux serrés, très feuillés. Les feuilles sont opposées, sessiles, raides, étroites, entières à bord roulé, vert foncé dessus et plus claires en dessous. La floraison a lieu dès le mois de décembre ou janvier dans le Midi. Les fleurs, bleu pâle, sont disposées en grappes formant des petits bouquets le long des rameaux. Les graines sont rondes et brunes.
Le Romarin pyramidal est une variété de romarin à cinéol

HABITAT ET CULTURE : Originaire des régions méditerranéennes, le romarin pousse spontanément dans le sud de l'Europe. On le cultive dans le monde entier à partir de semis ou de boutures au printemps. Il apprécie les climats chauds, modérément secs. Les branches, récoltées au printemps, après la floraison, sont séchées à l'ombre.

CONSTITUANTS :

  • Huile essentielle  dont bornéol, camphène, camphre, cinéol
  • Flavonoïdes (apigénine, diosmine)
  • Tanins
  • Acide rosmarinique
  • Diterpènes (picrosalvine)
  • Rosmaricine

MODE DE REPRODUCTION : Par bouture au printemps, racines nues et à l'automne, minimottes.

TYPE DE SOL : Le Romarin réussit parfaitement dans tous les sols, mêmes très acides. La tradition populaire voudrait que l'on cultive la plante dans un sol calcaire, sec, léger et humifère, correspondant à son biotope naturel. Un sol caillouteux lui convient. Le Romarin peut être cultivé ou servir de haie. Il restera en place pendant au moins six ans Un apport en fumier et matières organiques n'est pas pour lui déplaire. Un amendement calcaire peut être bénéfique selon les sols.

EXPOSITION : Une exposition en plein soleil convient le mieux.

MALADIES ET RAVAGEURS : On peut parfois observer la formation de tumeurs irrégulières sur les branches ou feuilles. Enlever les branches atteintes et brûler. Le Romarin peut souffrir de champignons et les plantes jaunissent, perdent leurs feuilles et meurent. Des points jaunes, lésions nécrotiques ou une réaction généralisée plus ou moins déformante peuvent annoncer la présence du virus de la mosaïque.
Comme toutes les labiées il craint les larves d'Arima marginata.

IRRIGATION : L'irrigation n'est pas nécessaire, sauf en cas de sécheresse et en première année.

PLANTATION : La plantation a lieu de novembre à mars pour les racines nues et d'avril à mai pour les minimottes. Les espacements sont de 0,70 sur le rang et 1,50 à 2 m entre les rangs selon les largeurs d'outils tracteur. Soit une densité d'environ 8 000 plants /ha.

RECOLTES ET RENDEMENTS : Dès floraison on peut commencer la récolte des rameaux en taillant les buissons de façon homogène pour assurer une meilleure repousse. Lors de la première coupe il faut prélever la moitié de la pousse. Lors de la récolte en septembre on en prélèvera les deux tiers.

Pépinières Biotop
Stéphanie Allegret
Hameau de Luzerand 26410 Menglon. 04 75 21 89 77 / 06 82 61 94 43
stephanie@biotop-aromatiques.com