Producteur bio de plantes aromatiques et médicinales
fiche technique Melisse melissa1/ melissa 2/ loreleï
Plante : Melisse/ Variété : melissa1/ melissa 2/ loreleï
Nom latin : Melissa officinalis
Tarif en minimotte: b
zoomer : mini_melisse.jpg

Conseils techniques

Attention pour les variétésmelissa 1 et melissa 2, vous devez être adhérent à l'Iteipmaï ; les semences étant protégées, c'est à vous de nous les fournir afin de les multiplier.

FAMILLE : Labiées.

DESCRIPTION : La Mélisse est vivace et peut atteindre 60 cm. Elle se propage dans le sol par ses rhizomes. Les tiges sont rameuses, dressées et carrées. Les feuilles sont ovales, vert clair, et les fleurs de couleur blanche, rosée ou bleu pâle sont groupées par six à dix en glomérules à l'aisselle des feuilles. Toute la plante, mellifère, exhale une odeur citronnée.

HABITAT ET CULTURE : La Mélisse, originaire de l'Est méditerranéen, s'est naturalisée, ça et là, au pied des haies fraîches et le long des fossés, en climat doux.  La Mélisse peut rester en place pendant huit ans.

CONSTITUANTS :

  • Huile essentielle (0,2 % au maximum) contenant citral, caryophyllène, linalol et citronellal.
  • Flavonoïdes.
  • Triterpènes.
  • Polyphénols.
  • Tanins.

MODE DE REPRODUCTION : Par semis au printemps ou à l'automne.

TYPE DE SOL : Elle apprécie les terres fertiles et fraîches. Le sol doit être bien aéré et bénéficier d'un apport de fumier décomposé ou de compost, ainsi qu'un amendement calcaire si nécessaire.

EXPOSITION : Elle demande un site ensoleillé dans les régions froides mais peut supporter la mi-ombre dans le Midi.

MALADIES ET RAVAGEURS : La Mélisse craint la rouille. Elle peut attraper l'oïdium surtout en fin de saison. Vérifier car les feuilles peuvent également se couvrir d'un voile blanchâtre à cause d'attaques d'insectes. Il s'agit de la cicadelle de la Mélisse. Les feuilles sont alors piquetées de taches décolorées et prennent un aspect maladif.  La Mélisse est appréciée par les escargots et les limaces.
La maladie des "feuilles rouges" se manifeste par la coloration cuivrée des feuilles, accompagnées de cloques et de boursouflures. Il s'agit de dégâts occasionnés par des insectes qui transmettent un virus très actif. Arracher les plantes atteintes et brûler.
Comme toutes les labiées elle craint les larves d'Arima marginata..

IRRIGATION : Il ne faut pas trop irriguer la Mélisse, ce qui en diminuerait le parfum. Goutteurs, micro-aspersion ou rigoles conviennent.

PLANTATION : La plantation a lieu suivant les régions d'avril à mai.  Les espacements sont de 0,30 sur le rang et 1,50 à 2 m entre les rangs selon les largeurs d'outils tracteur. Soit une densité d'environ 20 000 plants /ha.

RECOLTES ET RENDEMENTS : Les feuilles qui poussent au printemps sont plus grandes que celles qui poussent en été. La première récolte s'effectuera lorsque les fleurs apparaissent. On fera deux coupes par an sur les cultures en irrigation dans la plupart des régions. Dans le Midi on peut éventuellement cueillir une troisième fois tard dans la saison (octobre).

Pépinières Biotop
Stéphanie Allegret
Hameau de Luzerand 26410 Menglon. 04 75 21 89 77 / 06 82 61 94 43
stephanie@biotop-aromatiques.com